21 février 2018

A tout prix

A l'intérieur, manifestement le type T a plus de valeur que le type africain.
Posté par Kandide à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2018

Un soir au cinéma

Donc, quand j'étais petit, je n'avais pas de magnétoscope. A la télé, je regardais l'unique chaîne en noir et blanc, seule concession à la diversité. Quant à l'inclusion... Pour ce qui était de ma naissante libido, il m'était proposé de fantasmer sur Catherine Langeais annonçant la séquence du jeune spectateur. Pourtant tout était déjà vieux, essoufflé comme un nonagénaire qui s'essaye une dernière fois à peigner la girafe. Alors, à défaut de disposer d'un matériel permettant le retour en arrière, dans ma tête je faisais des arrêts... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2018

Un soir au cinéma

Donc, je n'avais pas prévu d'y aller. Après coup, certainement déçu par le coup d'avant. Je ne dis pas que j'ai toujours renoncé après un coup foireux. Des fois, j'y suis retourné. Parfois pour me dire mais putain pourquoi, j'en étais sûr. Il nous arrive d'en être persuadés mais de se dire on ne sait jamais. A contrario, je ne sais pas si c'est à contrario, le sourire qui fait briller notre bouche au goût de l'autre affiche parfois la pertinence d'y être retourné. Cette fois-ci il ne s'agissait pas de bouche ni rien de tout cela (que... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2018

Azur

Ce matin, après avoir descendu 39 marches, voire plus, je me retrouve dans la rue, prêt à emprunter le chemin en passe de devenir une habitude. Alors que l'air fait frémir la peau de mon visage et rosir le bout de mon nez, sans pouvoir encore l'identifier, je perçois un changement. Les bus se croisent. Ceux qui n'ont pas de temps à perdre prolongent leur impatience. A coups de cartables joyeux, les enfants se précipitent vers le début de journées. Comme toujours, chevilles dénudées, les lycéennes boudent. Essayant de s'immiscer dans... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2018

Un soir au cinéma

Donc, tant que j'y étais, je suis resté. En attendant Annie, j'ai erré dans le hall. Puis, tout en lorgnant sur l'affiche du Lauréat qui me narguait et essayant de jouer les indifférents, je regardais le tableau sur lequel apparaissaient les films du jour. A défaut de Ann, j'allai me contenter de Anne en choisissant d'aller voir Ni juge ni soumise. Autant vous le dire tout de suite, il n'y a pas de quoi faire un arrêt sur image. Il est même préférable que ça défile. Oui, on sent poindre dans mes propos je ne sais quel relent de... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2018

Posté par Kandide à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2018

Posté par Kandide à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2018

Un soir dans le hall

Parfois, nous nous disons vivement plus tard qu'il soit bientôt. Nous sommes prêts de croire qu'un doigt sur l'aiguille, nous aurions le pouvoir d'accélérer le temps, ce qui permettrait de passer directement d'aujourd'hui à après-demain, voire à la semaine prochaine. C'est ce qui est arrivé hier. L'égarement dans le continuum temporel. Alors que nous étions encore pour quelques heures hier soir, vibre mon portable qu'en main je prends. Inscrit sur l'écran le prénom d'un ami. D'une caresse de l'index je décroche. L'ami, dont je... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2018

A juste titre

A juste titre
Posté par Kandide à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2018

Un soir au cinéma

Donc, après avoir échappé à l'échafaud, à travers les dédales nocturnes, je me suis dirigé vers le hall où je devais retrouver Annie. S'affichaient dans les files d'attentes les choix. Solitaires ou en couple, ils allaient se retrouver à l'ombre. A l'ombre de la clarté qui illumine l'écran. Pour ce qui me concerne, sorte de liberté contrainte, je me suis laissé guider jusqu'à la salle 2 par les critiques diverses et variées que j'avais lues et entendues à propos de Jusqu'à la garde. Bonnes critiques, très bonnes critiques, voire... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 18:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]