12 décembre 2018

Quai des brumes

Posté par Kandide à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2018

Constat

D'accord, j'avoue. Je suis une élite arrogante, méprisante et déconnectée.
Posté par Kandide à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2018

Constat

"Quoi qu'il en soit, les trompettes de Jéricho restent des trompettes." Louis Armstrong
Posté par Kandide à 11:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2018

Un soir sur ma platine

Comme à regret, la nuit s'était résolue à quitter la scène. Dans le lointain, les cheminée semblaient pénétrer dans la grisaille de l'horizon. Pourtant, par-delà les nuages se laissait désirer le soleil que l'on devinait impatient de nous caresser de ses rayons. Mon regard naviguait vaguement entre les pensées évaporées. La veille, répandu sur les soupçons du canapé, je m'étais abandonné à la suavité de Jay Jay Johanson. Sa voix, proche de l’ambiguïté, faisait onduler d'anciens soulèvements. Peu après l'aube, les dernières... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2018

Constat

Où que je sois, je suis las.
Posté par Kandide à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2018

Tout petits déjà

Posté par Kandide à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2018

Quatrième communiqué du comité des slips jaunes

ConCon, VergeVerge, EnceEnce, Convergence. Tous ensemble avec Irène, ConCon, VergeVerge, EnceEnce, Convergence. Encore une fois. Nous appelons les strings jaunes à nous rejoindre. A nous de tirer les ficelles. L'un dans l'autre, il faut que ça converge. SoSo, LiLi, DarDar, RiRi, TéTé, Solidarité. Le pouvoir nous gonfle. Après avoir obtenu la gratuité des préservatifs, nous réclamons de droit de jouir sans entrave, où l'on veut, quand on veut, comme on veut. Telle est notre position. Assez de discriminations, de mépris. Que nous... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Un soir au cinéma

Quand j'étais petit, ou peut-être même plus grand, mais pas beaucoup plus, tout me semblait immense, sans fin, inatteignable. Rien n'était à mes dimensions. Je flottais dans un monde trop grand. Il me fallait me mettre sur la pointe des pieds pour essayer d'apercevoir. Je devais toujours attendre d'être plus grand pour comprendre. Emmitouflée, le visage entouré de fourrure qui lui frôlait les joues, comme figée, Annie grelotait dans le hall. Comme il était indiqué sur l'écran au dessus de la caisse, je me suis retrouvé salle 4, salle... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Étroit lieu tapi

Comme souvent, ils étaient trois. Peut-être même comme toujours. Trois hommes. Trois mecs dont le regard vaguement parfois réticent caressait la silhouette de la serveuse callipyge du bar vintage où ils se retrouvaient certains matins. Ils avaient pris l'habitude de deviser d'une actualité incertaine. Comme des kangourous bondissant à travers le bush australien, ils passaient d'un sujet à un autre. Un large tour d'horizon qu'ils n'avaient aucunement l'intention d'atteindre. Sans pour autant se sentir blessés, impatients, ils leur... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2018

Pluie

Posté par Kandide à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]