22 octobre 2017

Un jour au musée

C'est ainsi que je suis allé au Grand Palais. Pour voir une exposition de photos. Depuis que j'ai acheté un appareil, je photographie. Un jour peut-être ferai-je de la photo. Si j'en crois mon entourage et Hervé Le Cozic, ce n'est pas pour demain. Il paraîtrait qu'il me faudrait dans un premier temps apprendre à cadrer. Bien que ce soit passionnant, assez parlé de moi. Je suis donc allé voir "IRVING PENN in Paris", une rétrospective pour le centenaire de sa n...aissance. Je ne vais pas vous la jouer, je ne connaissais pas Irving... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2017

L'ennui du petit matin

L'ennui du petit matin s'enfuit jusqu'au lendemain Dans l'éclair de notre nuit Jusqu'à ton prochain cri   Dans la peau de l'impatience Je me perds dans les creux Où le repos se hérisse Dans le repli des hélices   L'envol s'affole ici Plus loin que les cieux Où brillent les replis Pour l'un des deux
Posté par Kandide à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2017

Une fin d'après midi au cinéma

Donc effectivement ce n'était pas prévu. J'avais un chef qui à chaque début de réunion commençait par "Effectivement..." sans que l'on sache de quoi il prenait acte. Donc en ce samedi après-midi, ayant pour unique horizon un ciel bleu ensoleillé, l'envie d'enfourcher mon deux roues à pédales me tentait. Et puis l'envie m'a quitté. Elle m'a quitté lorsque j'ai vu sur le balcon le pot de fleur emporté par le vent. J'avais envisagé de rouler le long de la Seine jusqu'au premier bac. En temps normal, le vent souffle toujours, alors là...... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

Couleur café

Posté par Kandide à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

Tout porte à croire

Au travers des travers, je traverse les rues pavées de bonnes inversions. Intéressé par ce que je ne vois pas, j'en photographie les portes comme autant de couvertures qui un jour au hasard des regards se livreront.
Posté par Kandide à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

A tort et à travers

Il y a des moments où je me demande. 7h30 ce matin où l'on apprend par voix radiophonique qu'une antépénultième personnalité du cinéma américain confesse qu'elle connaissait depuis de nombreuses années les agissements de Weinstein et qu'elle se sent coupable de n'avoir rien dit, d'autant qu'une de ses petites amies lui avait confié en avoir été victime. Et dans la foulée, comme l'on annonce le résultat du tiercé, la journaliste nous balance en 15 secondes non pas une information mais les propos d'une femme qui affirme avoir été... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2017

Des brumes

Donc, ce matin, courant sur les quais, l'esprit, comme partagé, flottant encore entre deux eaux mes yeux ont été attirés. Jusqu'à cet instant, mon regard naviguant sur les reflets du jour, des pensées interlopes traversaient sans s'y attarder mon cerveau. Tout à l'activité physique de celui qui tente de retarder l'inéluctable, mon attention fut captée par une automobile. Une automobile qui était en train de se garer le long d'une palissade grise au pied de laquelle émergeaient quelques touffes d'herbe encore vertes. Sur le moment, je... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2017

Donc, l'autre soir, alors que j'avais invité à la maison une communauté cosmopolite composée d'européens de toutes obédiences ainsi que d'un syrien en cours d'occidentalisation pour débattre autour de la question "Daesh, le début de la dèche?", le tout autour d'un poulet Halal aux poivrons rouges et jaunes, je fus portablement interpelé par un lusophone de mes amis qui, compris-je à tort, me conviait à un concert ce même soir (phrase un peu longue). Allez ...savoir ce qui me passa par la tête mais d'un seul coup d'un seul, ma... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 21:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2017

Un début d'après-midi au cinéma

Donc, je décide d'aller au cinéma. A deux pas. A deux pâtés. De maisons. Et me voici dans la salle numéro 3 que j'aime bien tout en préférant la 5, certainement plus loin de tout et surtout du reste. Du reste, je m'installai dans un fauteuil rouge pour oublier ce reste. Après les bandes-annonces qui n'ont rien d'angélique, commence le film intitulé Numéro une de Tonie Marshall. Alors c'est quoi Numéro une ? La grosse artillerie pour du gros ci...néma truffé de gros poncifs qui n'ont rien de souverains avec pour faire tenir le... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2017

De mes amis

Enveloppante, une petite culotte de mes amis, il y a peu, me faisait fort à propos remarquer que décidément tout n'était pas bon dans le cochon.
Posté par Kandide à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]