07 avril 2018

"Nique ton père, ça changera". Anonyme
Posté par Kandide à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2018

Un soir au cinéma

Alors que je n'en pouvais plus d'être petit, un livre attira mon attention. Un livre de poche encore trop grand pour la mienne. Tellement de choses étaient encore trop grandes. Pendant longtemps il fut posé sur le rebord d'une fenêtre. Desséché par le soleil et jauni par sa lumière, la couverture laissant apparaître la première page, il semblait bailler d'ennui, livré à la solitude et à l'indifférence. Je ne sais pourquoi il avait fallu toutes ces années, toutes ces allées et venues pour que je le remarque. Une question de hauteur... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2018

Un soir dans le nord

Posté par Kandide à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2018

Un soir au cinéma

Je me souviens quand nous étions petits, en instance d'être plus grands sans en avoir la certitude. Ce temps où tout était encore en devenir. Pourtant, était-ce l'esquisse exquise d'être unique, nous avions le sentiment d'être un labyrinthe au centre duquel se trouvait l'énigme indéchiffrable dont la solution aurait donné accès à nos âmes. Je dus rapidement me rendre. Me rendre à l'évidence que, comme des produits, nous allions être étiquetés selon une apparence. D'un seul trait de laser, un code déchiffré afficherait notre valeur. ... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Un soir au théâtre

Il en est des premières fois comme des... Je n'ai pas trouvé le deuxième terme de la comparaison. Probablement parce que rien n'est comparable à la première fois. Les premières fois dont on se souvient. Et encore. Quand il s'agit des premières chaussettes ou du premier œuf dur à la crème épinard. Mais le premier amour. Le premier chagrin d'amour. La première fois où l'on a osé. La première fois où l'on a entendu feuler Robert (un peu personnel). Et puis, il y a les premières fois que l'on retarde, ces premières fois qui font peur. Sur... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 12:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Posté par Kandide à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2018

Posté par Kandide à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Un soir au cinéma

Quand j'étais petit mais pas loin d'être grand, il m'arrivait de m'en douter, d'avoir le pressentiment que ce serait foireux mais d'y aller quand même, me disant qu'il y aurait peut-être quelque chose à en tirer. Il en était ainsi pour certaines soirées. Ces soirées déprimantes, ces soirées où les bulles de coca tiède étaient ce qu'il y avait de plus enivrant. Ces soirées où les chips étaient ce qu'il y avait de plus craquant. Ces soirées où ce qu'il y avait de plus permissif était un 45 tours des Rubettes. Ces soirées où l'on devait... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2018

Un soir au cinéma

Tout petit déjà, avant même ma première masturbation, j'étais porteur du péché originel. Porteur sain mais à l'âme déjà entâchée. Chaque semaine, agenouillé au pied de la croix, je me confessais. J'avais beau avouer tous les péchés du monde (j'en découvrirai d'autres, mais inavouables, avec le temps) rien n'y faisait, il restait l'originel. Indélébile. Mais comme Dieu et ses deux acolytes étaient miséricordieux, on pouvait envisager que tout cela se termine bien si et seulement si sagement l'on suivait le chemin tracé, parsemé... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 12:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2018

Un soir au cinéma

J'aurais dû me douter. Le fait qu'Annie ne soit pas dans le hall était un indice. Je ne vais pas tourner autour du pouce, je n'ai pas aimé. Pour faire dans la métaphore culinaire, tous les ingrédients étaient sur le plan de travail pour une recette alléchante mais le cuisinier nous a servi du rata. Probablement trop intellectuel pour moi. Vaguement du théâtre filmé joué par des acteurs qui ne parviennent pas à oublier la caméra. Du noir et blanc, quelques beaux plans mais même avec 10 dix doigts...
Posté par Kandide à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]