09 octobre 2017

feuilles et tourbillon

  Un balayeur municipal depuis peu de mes amis, venu sous nos latitudes de son plein gré, me faisait fort justement remarquer que contrairement à la rumeur, les feuilles ne se ramassent pas à la pelle.
Posté par Kandide à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2017

Exposition

Ce matin, alors que le temps était vaguement incertain, je me dis, tiens je vais passer dire bonjour à Caroline. Pour ce faire je prends la direction de la porte 10, haut lieu de la culture en milieu hospitalier, parfois sous perfusion (pour faire un mot). Après être passé de rue en rue, sans y être (?), me voici devant la dite porte, que je trouve close. Bien que quelque peu dépité et à défaut de voir Caroline, l'accès à l'exposition en cours m'est donné, comme à tout un chacun qui souhaiterait faire le déplacement. Il s'agit de... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2017

Week-end à Ault

Posté par Kandide à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2017

Ballade de l'art en ce jardin

 
Posté par Kandide à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2017

De l'Art en ce jardin

Après les virvoltages du samedi matin, nous fûmes rapidement en début d'après-midi. Et là, des choix se proposaient à moi. Il n'était pas question d'une alternative mais d'une multitude. Je pouvais ne rien faire, je pouvais glander, je pouvais faire la sieste, je pouvais lire et m'endormir, je pouvais me baguenauder, je pouvais hésiter jusqu'au soir, je pouvais faire semblant, je pouvais bon bah c'est pas l'tout, je pouvais attendre qu'il soit trop tard, je pouvais c'est fou comme ça passe vite. Et puis non. Sous les coups de 15h,... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 12:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2017

Insulte de marque
Posté par Kandide à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2017

Un soir au concert

Yallin Ça m'apprendra. La prochaine fois je ferai attention. Pour tout dire, je me fais souvent cette réflexion mais j'oublie à chaque fois. Donc hier j'étais au 106. Pourquoi étais-je au 106? Pour la simple raison qu'un peu plus tôt j'avais lu en diagonale. Et qu'avais-je lu ainsi en diagonale pour qu'à 18h30 pétantes je sois sur zone en train de boire une bière, soit dit en passant hors de prix, accompagné de ma solitude à une table ronde en attendant... J'avai...s donc lu "Equilibre fragile party" "Philippe Katerine"... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2017

Un soir à l'opéra

Donc, hier soir, invité par Jorge, je me suis rendu à la générale (qui n'a rien à voir ni avec Yvonne ni avec le mécanicien) de Norma. Autant vous le dire tout de suite, je suis à l'opéra ce qu'Arielle Dombasle est au cambouis (pourquoi elle?). Après avoir débuté par un côtes de Gascogne sec, nous entendîmes la sonnette qui nous fit serpenter entre les tables du bar. Nonobstant une moyenne d'âge élevée des spectateurs présents, nous nous rendîmes au balcon. Après avoir dérangé les spectateurs déjà installés, ce que nous... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2017

Les autres mots

Les mots des autres. Les autres mots. Il allait bientôt être tôt. Il allait bientôt être trop tard. La lumière hésitait encore à éclairer son visage. La quiétude des rêves s'évanouissait. Sa vie n'était encore qu'une frêle esquisse. De ses traits fins s'élançait la vie. Elle parcourait les livres. Les mots délivraient les murmures de son cœur. En douceur, sa main traçait les signes avant-coureurs. Comme une fin de jour pour toujours. Le soleil abandonnerait sa course. L'ombre sombre s'engouffrerait dans leurs âmes. Dans le... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2017

Emouvants vivants

Vivants et mouvants. Les vivants sont émouvants. Dans la chaleur de l'endormie, je regarde ton visage. Comme un désir abandonné au bord de la nuit. J'approche de ton souffle rêveur. Pareil aux merveilles, l'envie s'éveille. 
Posté par Kandide à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]