19 mai 2019

Un soirau cinéma

Quand j'étais petit, j'avais peur. Il serait possible d'établir un catalogue de mes peurs mais ce serait fastidieux et le contenu n'aurait rien d'original. En dehors d'avoir peur d'être un garçon, ma plus grande peur de couleur bleu fut Belphégor. Je regardais l'épisode dans la chambre de mes parents et à la fin, je devais rejoindre seul la mienne non sans avoir traversé le salon plongé dans le noir. N'osant bien sûr pas regarder dessous, je me glissais dans mon lit. Respirant au minimum, je ne bougeais plus en attendant le jour. ... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2019

Posté par Kandide à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2019

Posté par Kandide à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2019

Le temps passe

Quoi qu'il en soit, avec plus ou moins d'élégance, on finit toujours par parler cul. Certaines réflexions, comme des saillies de lucidité, sont des mesures du temps qui passe, ce temps qui ne nous passe rien. Tels des sportifs de haut niveau qui après avoir brillé sur tout les terrains du monde finissent un jour par être content d'être titulaire en district. C'est ainsi que ce matin, entre deux tournées de café, on a les tournées que l'on peut, fut prononcée cette phrase "Avant on se tapait la chanteuse. Aujourd'hui, on se tape la... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2019

Posté par Kandide à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2019

Reflet

Posté par Kandide à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2019

Jardin

Posté par Kandide à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2019

Autant en emporte le vent

L'autre jour, de retour d'une déambulation, j'entre dans l'immeuble. Je jette un œil dans la boîte aux lettres. Je monte quelques marches pour me retrouver sur un palier intermédiaire. A ma gauche, l'escalier pour monter jusqu'au cinquième. A ma droite, l'ascenseur. Je fais semblant d'hésiter et, après en avoir ouvert la porte, je m'introduis dans l'ascenseur. La porte se referme. J'appuie sur le bouton indiquant 5. Les deux panneaux qui composent une deuxième porte se rejoignent. L'ascension commence. Je suis bien. Décontracté de... [Lire la suite]
Posté par Kandide à 12:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2019

En chemin

Posté par Kandide à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2019

La triplette de cette belle ville

Posté par Kandide à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]