Donc hier soir. Quoi hier soir? C'était d'abord le choix de l'itinéraire. Quand on y réfléchit bien, il faut se rendre à l'évidence que nous n'avons pas le choix. On peut toujours nous dire mais si tu peux passer par là ou par ici. Je dis ouais mais je m'en fous. Je n'écoute pas. Il faut toujours qu'il y ait des gars (jamais des filles) qui ont des combines, qui nécessairement savent mieux que toi, quoi tu passes par là mais ya vachement plus court. Je m'en tape que ce soit plus court (je m'énerve tout seul). Je ne retiens rien. Même pas ce que je dis. C'est comme ça que j'oublie toujours l'itinéraire et que, introduisant la clé pour établir le contact, je demande c'est par où qu'on passe. Il se passe quelques secondes, le temps de remettre mon GPS cérébral en marche. Toujours est-il qu'après quelques tourne à gauche, tourne à droite (ça c'est quand je ne peux faire autrement) nous avons fini par apercevoir, sortant du néant, le néon du Trianon. Bon je vous passe le temps consacré à la recherche d'une place où se garer. Nous étions là pour un concert d'Albin de la Simone. Autant vous le dire tout de suite, Simone n'est pas venue (oui je sais, mais je n'ai pas pu m'en empêcher). Il y a quelque temps déjà, j'avais vu et écouté Albin (nous sommes intimes) dans le cadre de Terres de paroles. J'avais aimé ses textes, son humour léger et passager. Pour tout dire, j'avais aimé sa sobriété, sa sensibilité que rien ne vint polluer. Bon, je ne vais pas tourner autour de l'estafette (ça existe encore?) je ne sais pas trop. Quoi, me disent déjà les fans, tu n'as pas aimé? Mais comment est-ce possible? C'était merveilleux, fin, poétique, délicat et puis c'est un garçon charmant. Oui, tout cela est vrai. Je ne suis pas un gros bœuf insensible mais. Mais Albin est trop bavard. Pourquoi vouloir à tout prix nous montrer qu'il est drôle, qu'il a de l'humour? Ses chansons, sa gestuelle se suffisent à elles même. Pour éviter de polluer son art, Albin devrait privilégier les circuits courts. Entre lui et nous, ses chansons, sa voix, sa musique. Sobre élégance. Je sais qu'il en est capable. Quoi qu'il en soit ce n'est que mon avis et j'ai passé une bonne soirée.  

Albin de la Simone au Trianon